Biographie

BIOGRAPHIE


Nom: ゴールデンボンバー (Golden Bomber)

Nationalité du groupe : Japonaise

Agence: Euclid Agency

Label : Zani Zap 

Genre : ultimate Visual Kei Air band

Film : Sorinokoshita natsu

Concept : “Hyper-Giga-Hybrid-Super-Subculture-Visual Rock”

 


Composition:

     

        

   

 

Chant: Kiryuuin Shou


 


 

Guitare: Kyan Yutaka


 


 

Basse: Utahiroba Jun


 


 

Batterie: Darvish Kenji



  Golden Bomber est un groupe de Visual Kei. Mais, ils ont une "particularité"; celle de ne pas jouer réellement sur scène : en effet, lors des live le seul réel élément musical est la voix de Kiryuuin, la partie instrumentale passe en bande de fond et les musiciens font plus ou moins semblant de jouer. Utahiroba Jun préfère mimer son jeu de basse afin d’être toujours apte à faire du headbang, tandis que Kenji, joue avec des baguettes en mousse (ou danse en slip sur son tabouret). Occasionnellement, Kyan Yutaka nous gratifie d’un vrai solo de guitare.

  Les cosplays, les vidéos « reportage exclusif »,  les expériences culinaires, les challenges plus ou moins risqués, les sketchs représentés en live et le para-para sont le quotidien de ces quatre clowns.

Il existe une sorte de drama mettant en scène les membres du groupe, "Soccer 24" ( 5 episodes ), ainsi qu'un film "Sori Nokoshita natsu".

Au fait ! Ce n’est qu’une fois que l’on connaît la chorégraphie de Memeshikute parfaitement que l’on est un véritable fan de Golden Bomber !

 

  Fondé par Kiryuuin Shou et Kyan Yutaka en 2004, et malgré leur premier live en Février 2005,  Golden Bomber ne connaîtra le succès que quelques années plus tard. Après deux autres batteurs et des membres de soutient, Tenkujyou Dankichi rejoint le groupe en 2008. 

  Cette même année, Golden Bomber décide de sortir un nouveau single mensuel et ceci durant cinq mois consécutifs. Chaque single sera fabriqué en trois mille exemplaires ! Parmi ces singles, on trouve notamment Dakishimete Schwarz / Dotei ga! et Trauma kyaba jou / Moto kare korosu.

    Le groupe sort son premier mini album ; Imitation gold ~kane baku no meikyoku niban shiboru, le 1er janvier 2009. Celui-ci est alors diffusé à la radio, sur YouTube et sur NicoNicoDouga ce qui permet à Golden Bomber de devenir de plus en plus populaire auprès des japonais.

  Le 5 avril, Tenkujyou Dankishi quitte définitivement le groupe.

Selon leur OHP, Kyan et Kiryuuin, ne pouvant pas se passer l’un de l’autre, décident d’engager un nouveau batteur : Darvish Kenji. Le groupe enchaine alors avec une tournée one-man nationale et encore plus de stupidités !

Durant l’été, le groupe sort Time Machine ga hoshii yo ; ending du jeu Skip Beat (PS2).

Les membres tournent et montent également le film Suri nokoshita natsu pour lequel, non seulement ils interprètent les rôles, mais aussi écrivent le script, dirigent le tournage, éditent la bande son et jouent le rôle de cameraman. Le film sort en DVD et l’OST est disponible sur un album éponyme.

Par ailleurs, durant toute cette année 2009, de janvier à décembre, le groupe tient un one-man au Takadanobaba CLUB PHASE tout les premier dimanches du mois. Les concerts sont tous sold-out à partir de septembre.

En 2010, tout comme en l’an 2008, le groupe met à disposition des fans une nouvelle chanson mensuelle sur le site dwango.jp. Chacun des morceaux atteindra la première place du classement du site !

En parallèle Golden Bomber continue ses concerts mensuels, auxquels s'ajoute une tournée Osaka-Nagoya-Tokyo tous les trois mois. Les concerts seront alors tous sold-out dès la mise en vente des place.

Le groupe lance également une tournée one-man « One man kowai » en avril. Presque tout les lives seront eux aussi sold-out.

Le groupe sort l’album best-of Golden Hour ~Kamihanki Best 2010~ en été qui regroupe chacun des morceaux mis en vente sur le site dwango.jp. Le best-of atteint la 6ème place du classement hebdomadaire de Tower Records et la 14ème de l'Oricon.

En septembre 2010, le groupe effectuera son premier concert à l’étranger, à Shangai, dans un pavillon japonais de l’exposition nationale.

Durant le mois d’octobre, le titre Mata kimi ni bango wo kikenakatta  (mis en vente sur le site habituel en août) sort en format single. Il est le premier de l’année.

Le 27 décembre 2010, Golden Bomber profite de la dernière date de la tournée nationale "100% Baka" (qui a été totalement sold-out), pour faire une annonce importante : Ils ne passeront pas major. Ils ont apparemment reçu de nombreuses offres de grandes compagnies mais les ont toutes déclinées afin de garder leur indépendance et de pouvoir continuer à leur manière. Ils déclarent à leur public : « Nous voulons continuer à faire des choses inutiles. »

Dès début 2011, Golden Bomber sort Golden Hour ~Shimohanki Best 2010~, best-of qui regroupe chacun des titres sortis en 2010. Il atteint alors la première place de l'Oricon journalier et la 3ème de l'hebdomadaire.

La matinale de Hanamaru Market décide alors d’inviter le groupe qui, après une performance musicale, s’exprimera sur son succès.

Une nouvelle tournée nationale (“GOLDEN BOMBER nation-wide tour 2011 "Isshou BAKA") est lancée fin mars. La tournée se voit ajouter deux dates supplémentaires dont une le 17 mai au TOKYO DOME CITY HALL et sera retransmise en direct sur le site japonais Niconico douga.

Le groupe ne s'arrête pas là et est invité à se produire en France à l'occasion de la Japan Expo 2011 qui se déroule du 30 juin au 3 juillet à Paris ! Il s'agit de leur première performance en dehors de l'Asie. 

 


L’origine du groupe de la part de Kiryuuin Shou :  

Le groupe s’est formé en 2004, et nous avons monté notre premier live en février 2005.

Au mois d’avril de la même année, le leader Shou jette l’éponge : " Je pense arrêter ". Le groupe prend fin alors qu’il n’a joué que trois concerts.

Le temps passe et à l’été 2005, le guitariste, Yutaka passe vers minuit au domicile de Shou. 

 " Je dois te parler "

Ils se rendent au Izakaya du coin, mais dès l’entrée, on leur demande de sortir leur carte d’identité à cause de leur visage de jeunes éphèbes. Le permis de conduire suffit pour s’installer. Ils décident de commander deux bières. Yutaka passe alors aux confessions:

 " Je ne peux pas imaginer un groupe sans toi. Je ne veux jouer qu’avec toi " 

Shou fait mine de n’avoir rien entendu :

" On doit dire au serveur qu’on ne prend pas d’entrée " 

Yutaka lance alors un pic de guitare dans la figure de Shou  

 " Enfoiré ! Je te parle sérieusement ! "

" Arrête ! S’il te plait ! Je ne veux plus toucher à la musique ! "

Shou, l’air totalement apeuré telle une vraie mauviette, semble avoir totalement abandonné la musique. Ayant eu totalement pitié de Shou, Yutaka s’emporte :

 "Ecoute cette chanson ! "

Il commence à chanter, lui le guitariste, la chanson Beethoven dane Rockn’ Roll de Tenten.

"Mais… cette chanson… "

L’expression de Shou commence alors à changer. En effet cette chanson est le générique de fin de 21Emon.

"(…) Je tombe amoureux de Beethoven, mais mon cœur bat pour Mozart (…)"

Yutaka continue à chanter tandis que Shou se tord de douleur.

"Voilà vos bières ! "

Le serveur tombe toujours au mauvais moment. Mais les mots sont désormais inutiles. Un ami, une bière et de la musique. Shou s’est rendu compte de ce qui comptait le plus pour lui. La musique ne se réfléchi pas, il faut le sentir avec le cœur ! Au milieu de cette mise en scène totalement à vomir, le groupe décide de se reformer.

 

Toute la partie après l’entrée au Izakaya n’est que pure mensonge, mais ça ressemble presque à ça. Nous allons continuer comme ça.

Kiryuuin Shou

Merci à MANGA WORLD pour nous avoir permis d'utiliser leur traduction. 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site